Office de Tourisme de Bourg-en-Bresse Agglomération. Tél. : 04 74 22 49 40
< Retour
Ajouter

Jazz à Vienne - French Touch

Adresse

rue du Cirque
38200 Vienne

Site internet

Ouverture

Mardi 4 juillet 2017 à 20h30.

À propos

Traduire cette description en Voir la traduction originaleTraduit par Google
Déjà Everyday, son duo avec Ziv Ravitz en 2015, premier album pour Blue Note, premier disque avec chant, avait un air de renaissance pour Yaron Herman. Avec Y, son dernier album en date, le pianiste franco-israélien synthétise plus que jamais toutes ses influences. Qu’elles soient jazz, post-rock ou électro, qu’elles viennent de Sufjan Stevens, de Steve Reich ou de Keith Jarrett, ses inspirations sont assumées avec une grâce infinie. Mieux : au lieu de reprendre des tubes populaires comme par le passé (de Britney Spears à Radiohead), il crée désormais les siens sur ce disque de chansons avec ou sans voix, avec ou sans paroles, avec ou sans refrains.
Peut-être tout cela vient-il des Rencontres Photographiques d’Arles (2015) et de son coup de foudre pour Matthieu Chedid (chanteur aquatique sur Saisons Contradictoires), de sa complicité avec le bassiste de The Dø Bastien Burger (co-producteur du disque), ou bien encore de sa découverte du jeune producteur électro-pop français Dream Koala (invité sur Solaire). Yaron Herman est indiscutablement de retour.

2017 marque les dix ans de la disparition d’un monstre sacré du jazz, le claviériste Joe Zawinul. Le saxophoniste Emile Parisien et son binôme Vincent Peirani à l’accordéon lui rendent un hommage juste et fort. Les deux Français ont tout naturellement rassemblé pour cela les anciens compagnons de route du “groover” autrichien : Paco Sery et Linley Marthe, respectivement batteur et bassiste du Zawinul Syndicate (son dernier groupe), ou bien encore le percussionniste antillais Mino Cinelu qui rejoint Weather Report sur les derniers albums de ce groupe fondamental.
L’idée de ce projet File Under Zawinul a mûri lors de l’expérience du saxophoniste Emile Parisien avec le Syndicate, un groupe déjà formé à la mémoire du pianiste viennois. Au sein de ce Syndicate, Parisien croise le guitariste coloriste Manu Codjia et l’architecte sonore Tony Paeleman au Fender Rhodes. Tous deux le rejoindront bientôt dans File Under Zawinul. Le chanteur et percussionniste marocain Aziz Samahoui, également partenaire de jeu de Joe pendant plus d’une décennie, vient enfin s’ajouter à ce véritable all-star international du cosmos Zawinul.

Après des années de conservatoire, Anne Sila décide à 18 ans de suivre des études de jazz. La violoncelliste et chanteuse native de Valence (en 1990) multiplie ensuite les expériences, du jazz contemporain avec le Magnetic Orchestra à la chanson française avec Michèle Bernard ou Gérard Morel, en passant par les musiques du monde avec le groupe vocal Evasion. Elle jazzifie le répertoire de Barbara, elle s’exerce à composer sur des poèmes de Baudelaire et Victor Hugo.
Bientôt, le contrebassiste François Moutin la remarque et l’invite à New York. Un soir, elle rencontre là Ray Angry qui coréalise aujourd’hui son premier album. Le duo se met à composer des chansons chargées d’une énergie clairement transatlantique. Elle se laisse convaincre de participer à The Voice (« j’avais besoin de quelque chose d’improbable ! ») et se retrouve en finale. Elle peut désormais défendre ses choix de chansons.

Tarifs

Moyens de paiement

Carte bancaire/crédit, Chèque, Espèces

Langues parlées

Français

Distinctions

  • Viarhona
  • Label Vignobles et Découvertes
Jazz à Vienne